Le calendrier de l’Avent éthique Naéco Hostels

Cette année, toute l’équipe Naéco Hostels a décidé de créer un calendrier de l’avent en ligne, pour vous partager chaque jour des conseils qui s'ancrent dans une démarche plus éco-responsable.

Cette année, toute l’équipe Naéco Hostels a décidé de créer un calendrier de l’avent en ligne, pour vous partager chaque jour des conseils qui s'inscrivent dans une démarche plus éco-responsable. Pour cette première partie, nous vous partageons des choses à mettre en place pour un séjour plus vert.

Par nature, le voyage ne rime pas avec écologie. Pourtant, nous pouvons toujours adopter des gestes simples pour mieux protéger la planète ! L’une des dimensions fondamentales d’un voyage « au vert » est le respect de l’environnement. De nombreuses actions, à la fois simples et efficaces, peuvent y contribuer. Retrouvez nos conseils clés pour être le meilleur voyageur écolo !

Jour 1 : Voyager léger

Pour les déplacements, prévoyez plutôt de voyager léger. On a souvent tendance à mettre dans notre sac ou dans notre valise beaucoup de “au cas où”, qui nous encombre plus qu’autre chose. Et ce poids supplémentaire joue sur la consommation de carburant. En effet, le chargement, les coffres de toit, les galeries ou les porte-vélos diminuent l’aérodynamisme de votre véhicule. Résultat une surconsommation de carburant est de 10 à 20% supplémentaire !

Pour les faits sachez que 100kg de charges = +5% de consommation de carburant.

Chez Naéco Hostels, pour vous aider à voyager plus léger, nous mettons à votre disposition de quoi vivre comme à la maison ! Vous retrouverez comme service notre cuisine équipée ainsi que la mise à disposition d’un barbecue, la location sur place de vélos ou encore le linge et les serviettes de toilette en chambre que vous n'avez pas besoin de charger dans vos valises !

De même pour les sportifs, que vous soyez cycliste, surfeur, ou adepte du paddle, vous avez la possibilité de louer vos équipements chez nos partenaires tout autour de nos établissements.

Jour 2 : Privilégier les modes de transports doux

Pour nos visiteurs venant de loin, la meilleure alternative pour venir est le train. En effet, il reste à ce jour, l'alternative la plus verte.

Par exemple, un trajet entre Paris et Audierne, c'est 0.22 tonnes de CO2 (tCO2) en avion, 0.12 tCO2 en voiture mais seulement 0.01tCO2 en train.

Il existe également les bus, les vélos et pour ceux qui sont très sportifs vous pouvez même nous rendre visite à pied !

Voyager par les transports doux, c’est renouer aussi avec « prendre son temps », un concept clé dans la pratique du slow tourisme. D’ailleurs, vous pouvez utiliser cet outil qui permet de calculer votre empreinte selon le mode de transport que vous utilisez, et le trajet que vous allez faire. 

Privilégier les modes de voyage doux c’est également beaucoup d’avantages : économiques avec une réduction de votre budget essence, sociaux grâce à une amélioration de votre qualité de vie par une diminution du stress et de la fatigue et environnementaux grâce à une baisse de la pollution sonore et olfactive.

Sachez que, si vous venez à pied dans l’un de nos établissements, vous avez un tarif spécial valable toute l’année.

Jour 3 : Utiliser une gourde

Il est toujours plus raisonnable d’avoir une gourde en inox, pour étancher sa soif sans nuire à sa santé ni à l’environnement. Il faut savoir en effet que le plastique des bouteilles en PET (polytéréphtalate d'éthylène) est suspecté de contenir des perturbateurs endocriniens qui migrent dans le liquide.

Également, elles ont plusieurs impacts négatifs sur l’environnement : fabrication à base de pétrole et de résine, synonymes de gaspillage de ressources, pollution des mers et des océans…

La gourde a donc des aspects économiques et écologiques mais elle est aussi très tendance ! Elle est commercialisée en plusieurs formes, coloris et tailles sur le marché. Un large choix vous est donc proposé en fonction de vos besoins, de votre budget, mais aussi de vos goûts ! Plastique réutilisable et sans bisphénol-A, inox, verre, avec housse, isotherme, filtrante, à chacun sa bouteille et à chacun son design pour une gourde unique !

La gourde d’eau reste également un objet solide et durable car vous pouvez l’utiliser partout, à la maison, au travail, pendant votre sport, son nettoyage est facile et elle ne retient pas les mauvaises odeurs ! La gourde est donc un véritable atout qu’il faut impérativement glisser dans ses valises pour un séjour au vert !

Jour 4 : Choisir une bonne crème solaire

Des composés chimiques présents dans les crèmes solaires peuvent se déverser dans les océans et ainsi s'attaquer à la faune, à la flore marine et notamment aux coraux.

Lorsque vous nagez avec de la crème solaire sur la peau, des composés chimiques comme l'oxybenzone sont susceptibles de s'infiltrer dans l'eau puis d'être absorbés par les coraux.

Même si vous ne vous baignez pas après avoir appliqué de la crème solaire, elle risque de s'écouler pendant votre douche. Les aérosols pulvérisent souvent d'importantes quantités d'écran solaire dans le sable qui finissent par être emportées dans les océans. Chaque année, près de 14 000 tonnes de crème solaire finissent dans les mers. Il faut donc bien choisir sa crème, avant de partir s’exposer sous le soleil.

Il faut également savoir que sans notre protection, une exposition prolongée engendre des coups de soleil mais surtout, à long terme, des cancers de la peau et un vieillissement cutané accéléré et chez Naéco on aime avoir une belle peau !

Jour 5 : Pour les fumeurs, pensez à avoir sur vous un cendrier de poche

Jeter son mégot par terre, dans un caniveau ou dans l'eau (mer ou rivière) a de fâcheuses conséquences sur l'environnement.

Un mégot met entre 4 et 12 ans pour disparaître. Il dégage des métaux lourds et des polluants comme la nicotine, le cadmium et le plomb.

Ces substances toxiques sont nuisibles à la faune terrestre, à la faune marine ainsi qu'à la flore.

Ayez toujours de quoi conserver vos mégots sur vous avant de les jeter dans la nature car en plus d’être écologique, ce petit objet est bien fonctionnel !

En effet, lorsqu’on est fumeur, le cendrier de poche permet de garder les mégots de manière pratique, plus que si on les laissait dans un paquet. Ils ne risquent pas de s'envoler, il n’y a pas d’odeur, l’ouverture de la boîte est facile car il suffit d'appuyer sur le couvercle et elle se range facilement dans un sac.

Jour 6 : Avoir un sac réutilisable

Remplacer les sacs en plastique par des sacs en tissu évitera en outre qu’ils ne s’envolent dans la mer, étouffant au passage des animaux marins, ou qu’ils ne polluent la terre ferme.

Depuis plusieurs années maintenant, les tote-bags sont nos nouveaux chouchous ! Ils servent principalement à vos divers achats, ou pour le transport de couverts ou de repas si vous partez en vadrouille.

Il est aussi très pratique et il se range facilement au fond de votre sac à main ou dans votre coffre de voiture. L’avantage de l’avoir à portée de main c’est que vous pouvez le sortir à tout moment pour transporter vos courses et ainsi refuser les sacs jetables proposés en caisse.

En plus d’être une parfaite alternative au sac plastique: il est solide, il est lavable en machine, il a une longue durée de vie et vous pouvez donc le réutiliser sans fin !

De même, il y a des tote-bags de toutes les formes, de toutes les couleurs et de toutes les tailles allant de de 10 litres idéal pour le shopping et jusqu’à 26 litres idéal pour des grandes courses. Le tote bag est donc l'accessoire indispensable à la mode disponible pour tous les goûts !

Jour 7 : Privilégier les cosmétiques solides (savon, shampoing, déodorant...)

Idéaux pour l'environnement, les cosmétiques solides sont plus éco-friendly, que ce soit par leur composition ou par leur emballage moindre

En comparaison, les produits liquides, comme les gels douche ont tendance à s’écouler très rapidement. L’avantage du produit solide est sa durée de vie : vous n’utilisez que ce dont vous avez besoin. Par exemple, un shampoing solide représente environ 3 bouteilles de 250ml de shampoing liquide ! En plus d'être souvent 100% naturels, les produits solides sont aussi plus respectueux pour votre peau !

Ils sont parfaits pour les voyageurs, ils se transportent plus facilement : dans une petite boîte, dans un gant de toilette… Et on en a aussi terminé avec le savon qui coule partout dans notre trousse de toilette ! Ils prennent beaucoup moins de place dans nos bagages, et avec ce geste on participe à notre tip du jour 1 : alléger ses bagages !

Jour 8 : Louer des vélos sur place

Adeptes du sport ou pour le plaisir des yeux, rien de mieux que de découvrir une région à deux roues !

Chez Naéco Hostels, il y a une multitude d’activités sportives ou culturelles, accessibles à partir de nos établissements à vélo : restaurants, plages, sentiers côtiers, lieux historiques...

À vélo, vous pourrez prendre le temps d’admirer les paysages autour de vous, vous pourrez prendre un bon bol d’air frais, et pourquoi pas explorer des petits recoins cachés au cœur de la Bretagne !

Louer des vélos vous permet aussi de prendre soin de votre environnement, de moins polluer et de pratiquer la green attitude lors de votre séjour !

Jour 9 : Privilégier la nourriture locale aux grandes chaînes

Il est bien connu et reconnu aujourd’hui que les grandes chaînes de restaurations rapides ont un impact considérable sur notre environnement.

Consommer local, c'est un concept qui fait de plus en plus d'adeptes depuis quelques années. Mais c'est quoi au juste être un « locavore » ? C'est être quelqu'un qui n'achète que des produits de saison, et qui achète ses produits de consommation courante chez les petits producteurs locaux.

Chez Naéco nous travaillons beaucoup avec nos artisans locaux parce qu’on aime les faire fonctionner, aller à leur rencontre, on adopte la carte de la proximité à fond !

Dans notre parc, nos petites abeilles produisent même notre propre miel et il est à disposition pour nos clients chaque matin sur notre buffet de petit déjeuner !

En choisissant de consommer local lors de votre séjour, vous pourrez faire vivre les petits commerces des alentours, avoir une mise en bouche du patrimoine local, vous pourrez découvrir de nouvelles saveurs ainsi qu’apprécier un savoir-faire propre à notre région. c’est également l’occasion d’apprendre une nouvelle manière de cuisiner, ou d'assaisonner des aliments, et pourquoi pas même, de repartir chez vous avec de nouvelles idées de plats à préparer au quotidien.

Jour 10 : Choisir les bonnes activités

Quand vous arrivez en Bretagne Sud, vous avez le choix entre des dizaines d’activités différentes, et il faut savoir que toutes n’ont pas le même impact sur les écosystèmes.

Les sports motorisés comme le jet-ski, le quad ou les bateaux à moteur sont ainsi très polluants !

Alors pour choisir des activités éco-responsables, évitez celles qui se basent sur l’utilisation intensive d’un moteur.

Lors de vos sorties dans la nature, respectez-la ! Ne coupez pas de plantes, ne prélevez pas de roches ou de coraux, soyez attentifs aux animaux et aux écosystèmes.

Préférez des activités qui nécessitent peu de transports (et privilégiez les transports en commun) : si vous devez conduire 2h pour trouver le spot parfait pour votre session surf, ça ne sera pas très écolo de toute façon.

Et évidemment, si vous le pouvez, choisissez aussi des activités qui font vivre le commerce local ! Chez Naéco, nous sommes partenaires des ESB qui se trouvent à deux pas de nos établissements, cadre idéal pour aller surfer sans polluer !

Jour 11 : Déconnecter !

Et si vos vacances étaient aussi l’occasion de déconnecter ?

Quand on peut sortir au soleil, se promener, visiter, faire du sport, aller à la plage ou dans la nature... Pourquoi rester devant une télévision ou un ordinateur qui consomment de l’énergie ? Profitez de ce séjour au vert pour aller vous aérer, pour profiter, pour découvrir...

La déconnexion c’est un peu notre mot d’ordre chez Naéco grâce à nos concepts de nuits en lodges ou en cabanes. L'occasion pour nos clients de vivre un séjour insolite, c'est avant tout de vivre une expérience qui sort de l'ordinaire, qui permet de les transporter dans un autre monde, “hors du temps” juste pour un weekend ou pour des plus longs moments.

Et petit rappel, en partant de chez vous, pensez aussi à déconnecter tous vos équipements, évitez de laisser vos appareils en mode veille dans une maison vide.

Jour 12 : Choisir l’hébergement qui a déjà des pratiques éco-responsables

Chez Naéco Hostels, nous faisons de notre mieux pour promouvoir le tourisme durable.

Nous tentons également au quotidien de mettre en application des actions afin de réduire l'impact de votre séjour sur la planète.

Pour ce faire, nous avons créé une charte pour nos établissements orientée selon 4 axes : l'eau, les déchets, l'énergie et l'aspect sociétal. Celle-ci nous permet d'avoir une ligne directrice pour orienter au mieux nos actions, et atteindre les différents objectifs que nous nous sommes fixés.

Egalement, nous avons notre association Naeco#Responsable qui a pour mission de créer, soutenir et accompagner des projets écologiques et socialement responsables dans les localités où l'enseigne est implantée.

Nos actions à travers cette association se concentrent sur 3 axes : des actions de préservation de la nature et des océans, des actions de découverte d’activités de plein air aux personnes en situation de handicap et des actions de sensibilisation à l’écologie et à la nature auprès des enfants.

Après une première partie avec nos conseils pour passer un séjour plus vert, nous vous partageons aujourd’hui et jusqu’à Noël, nos astuces et recettes que nous pouvons utiliser et mettre en place au quotidien pour se mettre au vert. 

Nettoyer sa maison avec des produits naturels, c'est sain, facile et pas cher grâce à quelques indispensables et de bonnes recettes maison. Aujourd’hui nous vous proposons une liste non exhaustive de ce que nous considérons comme des essentiels à avoir dans ses placards. 

  • Des éponges microfibres
  • Du vinaigre
  • Du bicarbonate de soude
  • Des cristaux de soude
  • Du savon noir
  • Du savon de Marseille (liquide et/ou solide)

Et en option, vous pouvez ajouter à vos préparations selon les recettes :

  • Des huiles essentielles pour leurs propriétés et leurs odeurs
  • Du percarbonate de soude du jus de citron
  • De l’huile de lin

Avec tous ces ingrédients, vous avez les bases pour fabriquer vous-même différents types de produits ménagers, allant du nettoyant toute surface à la lessive. 

Jour 13. Recette : nettoyant multi-usage

Cette recette est parfaite pour nettoyer la majorité de vos surfaces : plan de travail de la cuisine, table, et même les traces sur le sol ! Et mieux que tout, elle se prépare en seulement 5 minutes. 

Ingrédients : 

  • Eau
  • 2 càs de savon noir 
  • 1 càs de bicarbonate de soude
  • Une bouteille / flacon d’1L

Etapes :

  • Remplir la bouteille à 3/4 d’eau tiède
  • Ajouter le bicarbonate et mélanger
  • A cette étape, en option, vous pouvez ajouter de l’huile essentielle
  • Verser le savon
  • Fermer la bouteille et secouer
  • Compléter avec de l’eau et mélanger une dernière fois

En quelques tours de main, vous avez un nettoyant à base de produits naturels, vous permettant de frotter les petites tâches du quotidien.

Jour 14 : Eliminer les tâches incrustées

Il se peut que des traces de brûlé ou de saleté, se soient incrustées sur votre cuisinière, ou sur votre lavabo.

Avant d’utiliser un produit chimique, essayez notre astuce bien plus écologique :

  • Mélanger deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude avec deux cuillères à soupe de sel fin.
  • Incorporer de l’eau pour réaliser une pâte souple.

Option : ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles d’agrumes pour améliorer son pouvoir désincrustant et son odeur.
Ensuite, il suffit d’en prélever à l’éponge et de frotter doucement toutes les surfaces de la salle de bain ou de la cuisine, et le tour est joué !

Jour 15 : Recette : Produit vaisselle

Cette recette maison est parfaite pour nettoyer, dégraisser vos plats, tout en réduisant vos déchets.

Pour 500mL de produit il vous faut :

  • 200g de savon de marseille liquide
  • 200g de savon noir liquide
  • un peu d’eau ou de vinaigre selon vos utilisations

Étapes : Mélangez les 2 savons avec un peu d’eau ou vinaigre dans un distributeur. Et c’est terminé !

Notre petite astuce : vous pouvez ajouter quelques herbes aromatiques dans votre préparation comme du thym ou du romarin, qui ont des vertus antiseptiques, tout en nettoyant et en désinfectant.

Jour 16 : Recette : Produit WC

Les produits nettoyants les sanitaires sont très polluants, et même parfois très chers. Nous vous proposons aujourd’hui cette recette pour nettoyer, désinfecter et parfumer vos WC sans agresser la nature.

Pour 1L de produit, il vous faut :

  • 500mL de vinaigre blanc
  • 500mL d’eau
  • 4CS de maïzena
  • En option quelques gouttes d’huiles essentielles

Pour votre préparation :

  • Verser 440 ml d’eau et 500 ml de vinaigre dans la casserole.
  • Faire bouillir. Dans un bol, diluer la fécule dans 60 ml d’eau.
  • Quand le mélange eau/vinaigre est en train de bouillir, y verser le contenu du bol en mélangeant au fouet.
  • Mélanger quelques secondes sur le feu puis laisser refroidir.
  • Dans le second bol, mélanger 40 ml de vinaigre et l’huile essentielle.
  • Verser ce mélange dans la casserole refroidie. Mélanger une dernière fois.
  • Transvaser dans la bouteille de récup’ et étiqueter.

Ce produit s’utilise en entretien régulier, afin de garder des sanitaires propres et frais.

Jour 17 : Astuce pour la maison : économiser l’eau

On ne sait que trop peu que l’eau devient de plus en plus rare et importante.Aujourd’hui on vous donne des astuces (qu’on a tendance à oublier) pour économiser son eau à la maison et faire du bien à la planète :

Notre recette :

  • Ne laissez pas couler l’eau lors de l’utilisation des robinets.
  • Lorsque vous vous brossez les dents, que vous vous lavez les mains
  • Lorsque vous vous rasez ou bien encore que vous faites la vaisselle, ne laissez pas le robinet couler. Fermez-le et rouvrez-le.

Cela vous évitera de consommer jusqu’à 12 litres par minute… pour rien !

  • Prendre une douche plutôt qu’un bain. Cela va de soi pour beaucoup et d’ailleurs, les maisons n’ont presque plus de baignoires. Pensez à appliquer la technique aux enfants également.
  • Appuyez moins longtemps sur le bouton de la chasse d’eau. Les chasses d’eau libèrent un certain volume en fonction de l’ouverture demandée lors de la pression du bouton. Si vous maitrisez la pression, vous pouvez libérer moins d’eau avec votre chasse d’eau traditionnelle. Pensez qu’à chaque tirage ce sont 5 litres d’eau potable qui sont utilisés pour vidanger vos besoins…!
  • Réutilisez l’eau de cuisson. Une fois refroidie, vous pouvez l’utiliser pour arroser vos plantes qui bénéficieront des éléments issus des aliments chauffés, présents dans l’eau.

Jour 18 : Recette de votre produit à vitre

Rien de plus simple que de faire son propre produit à vitre à pulvériser sur vos fenêtres lors des jours de grand nettoyage !

Pour 1L de produit, il vous faut :

  • 340 ml de vinaigre blanc (soit environ 1/3 de la bouteille finale).
  • 660 ml d’eau (soit environ 2/3 de la bouteille finale).
  • Facultatif : 12 à 20 gouttes d’huiles essentielles, comme le citron, le pin sylvestre ou le tea tree.

Pour cette recette, rien de plus simple :

  • Verser le vinaigre dans un flacon.
  • Ajouter les huiles essentielles et mélanger.
  • Compléter avec l’eau.
  • Mélanger le tout

Ensuite, vous pouvez laver et essuyer vos carreaux avec des éponges microfibres, cela permettra d’éviter toute formation de traces sur vos vitres !

Jour 19 : Lessive Liquide

Les lessives qu’on trouve dans le commerce sont parfois très polluantes pour les eaux dans lesquelles elles se déversent.

Nous vous proposons aujourd’hui une recette plus naturelle et écologique pour laver votre linge.

Pour 2L de lessive :

  • 1 grosse poignée de savon de Marseille
  • 1 càs de cristaux de soude ou de bicarbonate de soude
  • 2L d’eau, dont 1 L à chauffer

Etapes :

  • Râper le savon en copeaux s'il est en bloc.
  • Dans le seau, verser 1 litre d’eau bouillante avec le savon de Marseille en copeaux.
  • Mélanger jusqu’à dissolution.
  • Ajouter les cristaux de soude (si l’eau est encore bien chaude, sinon faire fondre les cristaux dans un peu d’eau chaude à part).
  • Mélanger ou mixer le tout si besoin.
  • Transvaser dans le bidon.
  • Ajouter 1 litre d’eau froide. Ne pas remplir à fond.
  • Fermer et secouer.

Vous pouvez également ajouter quelques gouttes de votre huile essentielle préférée afin de parfumer délicatement votre linge.

Jour 20 : Adoucissant doux et sain

Un linge ultra doux qui parfume toute la maison, vous en rêvez ! Voici la recette pour un adoucissant doux et respectueux de vos peaux sensibles :

Il vous faudra :

  • Du vinaigre blanc + des huiles essentielles de votre choix (lavande, eucalyptus…)
  • Une bouteille en verre type bouteille de limonade
  • Un entonnoir

Pour la fabrication :

  • Remplir un quart de la bouteille avec du vinaigre et compléter le reste avec de l’eau.
  • Ajouter une douzaine de gouttes d’huiles essentielles et bien secouer avant chaque utilisation.
  • A chaque cycle de machine, remplir le compartiment prévu pour l’assouplissant avec ce mélange. Celui-ci va dissoudre le calcaire de l’eau, assouplir le linge et lui donner un léger parfum d’agrume. L’odeur du vinaigre s'évapore lors du séchage.

Jour 21 : Recette de nettoyant pour les sols

Nous aimons tous quand les sols de notre maison brillent ! Surtout en cette période de fêtes où tout doit être impeccable ! 

Pour notre recette de 1L : 

  • Verser 250ml de savon noir liquide dans un grand récipient avec 40gr de bicarbonate de soude et 700 ml d'eau.
  • Bien mélanger.
  • Verser ensuite progressivement 25 cl de vinaigre blanc toujours en mélangeant.
  • Ajouter si besoin quelques gouttes d'huile essentielle de citron.

Votre nettoyant pour le sol est prêt ! 

Jour 22 : Remplacer les tablettes du lave-vaisselle

Les nettoyants chimiques que l’on glisse dans le lave-vaisselle ne sont pas très écologiques.

Heureusement, on peut tout à fait concocter une poudre pour le lave vaisselle maison très efficace.

Pour réaliser cette alternative naturelle, écologique, zéro déchet et économique, il suffit de faire les bons mélanges !

Pour la recette :

  • Râper finement 3 cuillères à café de savon de Marseille.
  • Ensuite, ajouter 3 cuillères à soupe de percarbonate de soude, 3 de bicarbonate de soude, 3 autres de cristaux de soude et 1 de sel.
  • Garder le tout dans un bocal hermétique.
  • Pour le lavage, mettre une bonne cuillère dans le compartiment dédié et ajouter la moitié d'une cuillère à café d’acide citrique.

Jour 23 : Penser à emballer vos cadeaux de manière écolo !

Pour l'environnement, il est bon d’éviter les emballages qui ne sont pas indispensables. A Noël, le papier cadeau est utilisé en grand volume et pas toujours bien trié après le déballage de cadeaux.

De plus, c’est un élément qui ne se recycle pas très bien : Si le papier kraft peut se recycler ce n’est pas le cas des emballages cadeaux métallisés, pailletés ou encore plastifiés qui eux, doivent aller avec les déchets ménagers. Pas de chance, ce sont eux qui sont les plus fréquemment utilisés !

Heureusement, il existe d’autres solutions. Elles demandent souvent plus de temps et de créativité mais elles sont beaucoup plus économiques. Eh oui cette année à Noël, on décide de penser récup !

Nous vous donnons quelques idées à découvrir sans plus tarder pour emballer un cadeau sans papier cadeau et ainsi opter pour un Noël Zéro Déchet :

  • Récupérer des boîtes en carton.
  • Utiliser des bocaux en verre.
  • Empaqueter avec des chutes de tissu.
  • Petit + : Ce vieux papier journal ou ce vieux sac en papier brun peuvent apporter un indéniable cachet à vos emballages cadeaux et épater vos convives !!

Jour 24 : Éviter le gaspillage alimentaire en partageant les restes !

Emballer grâce à toutes sortes de papiers : papier journal, papier kraft, carte routière, carte du monde ou encore papier magazine.
Pour clôturer notre calendrier de l’Avent Naéco nous pensons partage et bonheur et en ce jour de Noël, nous allons tous nous mettre aux fourneaux et cuisiner à gogo !

Nous avons souvent tendance à prévoir trop de peur que nos convives manquent de quelque chose et nous nous retrouvons avec des tupperwares pour des semaines qui finissent à la poubelle !

Alors pour cette dernière astuce green nous vous invitons aujourd’hui à partager vos restes pour éviter le gaspillage alimentaire !

Prévoyez des petits récipients surprise à remettre à vos invités lors de leur départ ! Vous pouvez aussi livrer à la fin des fêtes ces surplus de nourriture dans des boîtes hermétiques à des associations ou à des personnes malades. Côté pain, évitez de pré-découper toutes vos baguettes. Si chacun joue de son coup de couteau pour se servir, cela évitera de jeter le surplus. Ensuite, vous pourrez congeler le pain en trop pour le conserver.

Toute l’équipe Naéco vous souhaite un très beau réveillon de Noël !

01/12/2020

Check list de vos vacances éco-responsables Foire aux questions Naéco Hostels Vos randonnées chez Naéco Hostels : Découvrez nos Roadbooks Se restaurer chez Naéco Hostels Découverte de la Bretagne Sud en Van aménagé À LA DÉCOUVERTE DES PLUS BELLES PLAGES D’AUDIERNE Privatisation et location d'espaces en Bretagne Sud Privatisation de nos hostels au Pouldu et à Audierne Organisez votre retraite Yoga en Bretagne Sud Incentive d’entreprises : testez les NaecOlympiades Votre gîte d'étape au Pouldu Votre gîte d'étape à Audierne - Plouhinec Location de vans aménagés en Bretagne Sud Nos hostels Naéco labellisés Clef Verte Naéco Hostels vous présente ses playlists Soutenir l’association Naéco#Responsables Le ménage de printemps Naéco lance sa boutique en ligne ! Nos bonnes adresses en Bretagne Sud Votre séjour sportif en Bretagne Sud La RSE chez Naéco Hostels Journée d'initiation à la grimpe dans les arbres chez Naéco ! Naéco Hostels : Vos lieux de vie entre partage et convivialité Planifiez vos séjours sans risque chez Naéco Hostels Le coliving chez Naéco Hostels pour les Digital Nomads Upgaarden une serre écologique Votre séjour éco-responsable en Van Découvrez les voies vertes et les véloroutes en Bretagne Sud Le slow travel : Voyagez autrement chez Naéco Hostel Le tourisme durable chez Naéco Hostels Le Plogging, qu’est-ce que c’est ? Les 4 R Le calendrier de l’Avent éthique Naéco Hostels Être un digital nomad : une nouvelle façon de travailler Le concept de workation chez Naéco La pêche à pied en Bretagne Sud Vos surf camps dans le Finistère Découvrez nos tentes lodges 2 personnes – camping Audierne Surf house à Audierne et au Pouldu, à deux pas des meilleurs spots Découvrez nos engagements et notre charte Naéco#Responsables Bénéficiez de -10% sur les billets Penn Ar Bed chez Naéco Audierne Ressourcez-vous entre nature et océan Activités de plein air chez Naéco Une nouvelle histoire commence : Le Panoramique devient Naéco Le Pouldu ! Nouvelle destination NAÉCO : Le Pouldu Un hôtel pour travailleurs nomades en Finistère Sud ? La pollution numérique : un phénomène invisible Découvrez la Cabane Etape - Camping Audierne Redécouvrez le camping à Audierne Une auberge de jeunesse à Audierne ? Découvrez nos tentes lodges 5 personnes – camping Audierne Glamping à Audierne : mais qu’est-ce que c’est exactement? Pied à Terre à Loquéran devient Naéco Audierne Naéco vous ouvre ses portes en toute sécurité Retour au blog

Profitez en exclusivité des dernières
offres spéciales et découvrez nos dernières actualités